top of page
banière_edited.jpg

Pour quelles maladies :

exemple d'applications
Symbole habillage 1

Les traumatismes, qu’ils soient émotionnels ou physiques, laissent une trace dans notre corps et il n’est pas rare qu’un traumatisme émotionnel ait une répercussion physique et inversement qu’un choc physique engendre une réaction émotionnelle.

Dans certains cas, les répercussions du traumatisme sont passagères, mais dans d’autres, les répercussions « s’installent » et deviennent durables. Le symptôme et la maladie peuvent alors être considérés comme des expressions biologiques d’un évènement traumatisant dans lequel le corps serait resté bloqué (voir notamment les travaux de Christian Flèche à ce sujet).       
Un symptôme peut donc être une réaction anormale du corps due à l’enregistrement d’une information erronée lors du trauma et qui engendrerait une manifestation physique inappropriée.

Pour comprendre comment sortir le corps de cet état de blocage, comment effacer en quelque sorte l’information erronée, il faut intégrer le fait qu’en plus de nos dimensions physiques et émotionnelles nous avons aussi une dimension énergétique qui est le fondement de thérapies très anciennes comme (entre autres) la médecine traditionnelle chinoise ou plus récentes comme l’homéopathie.             
L’acupuncture et le shiatsu agissent directement sur les canaux de circulation de cette énergie (les méridiens), tandis que l’homéopathie amène de l’énergie transmise par l’eau dans le corps ; dans les deux cas c’est l’énergie qui est utilisée pour soigner.

Notre corps est capable de s’exprimer physiquement en réponse à une perturbation émotionnelle ou énergétique, parfois de façon flagrante (comme avec un symptôme de maladie) et parfois de façon plus subtile mais il sait toujours nous «dire» ce qui ne lui convient pas si on sait l’écouter.          
La kinésiologie s’appuie en partie sur cette capacité de communication du corps et elle peut être utilisée pour détecter les éléments physiques et émotionnels auxquels le corps réagit négativement.

En associant les différentes thérapies citées ci-dessus, de nouvelles méthodes ont été développées pour « réinformer », «reprogrammer» ou bien encore « réinitialiser » le corps. Cependant ces méthodes sont, à la base, essentiellement dédiées au traitement des allergies et intolérances (bien que certaines permettent de faire beaucoup d’autres choses) et les termes employés peuvent induire en erreur sur leur potentiel réel.             
J’ai choisi d’utiliser le terme désintoxication énergétique émotionnelle et physiologique pour qualifier mon travail afin de mettre en valeur des aspects moins exploités de ces méthodes : la remédiation des traumas psychologiques, la gestion des effets secondaires des médicaments et vaccins et le rééquilibrage global du corps et de ses grands systèmes physiologiques (endocrinien, nerveux, …).

Chaque problématique impose une méthodologie de prise en charge spécifique, les principales applications sont abordées plus en détail dans la partie méthode du site

bouton-accueil
bottom of page